15/07/2016

Amendes et émoluments excessifs à Genève: pas de favoritisme!

amende, tcs, emoluments, voiture, cyclisteLa lutte contre les amendes et les émoluments disproportionnés est légitime. Celle qui cherche à en exempter les seuls cyclistes l’est par contre beaucoup moins. La loi sur la circulation routière (LCR) est la même pour tous, non ?

Lire la suite

24/06/2016

Les 8P à l'honneur: un prix qui récompense 8 années d'apprentissage

sécurité routière, prévention routière, bep, tcs, éducation routièreJeudi 23 juin 18h30, le soleil fait honneur aux stars du jour: les 8P sélectionnés pour la finale scolaire genevoise d'éducation routière. Les quelque 420 juniors accompagnés de leur famille attendent impatiemment les résultats du concours. Qui a gagné les trois premiers prix remis par la Brigade d'éducation et de prévention ?

Lire la suite

Publié dans Les jeunes, Sécurité et prévention | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

15/06/2016

Les montants des émoluments des amendes genevoises? Une aberration

Cher Monsieur Prix,

Nous vous saurions gré de bien vouloir émettre une recommandation à l'attention du Conseil d'État de la République et canton de Genève concernant les montants des émoluments pour les amendes d'ordre.

Ces montants sont des aberrations. Les émoluments doivent uniquement couvrir le travail administratif. La sanction quant à elle intervient au niveau de l'amende elle-même. Il est notoire que des gains importants de productivité ont été obtenus ces dernières années grâce à l'informatisation du travail administratif. Ces gains de productivité auraient dû aboutir à une baisse des émoluments, plutôt qu'à une hausse, qui plus est si radicale.

Prenons notre petit tableau comparatif des prix fixés en 2011 et en 2014 pour analyser nos trois exemples flagrants ci-dessous.

Depuis le 1er janvier 2011
Amende jusqu'à 20 fr. 20 fr.
Amende entre 60 et 200 fr. 30 fr.
Amende supérieure à 200 fr. 60 fr.
   
Dès le 1er janvier 2014
Amende jusqu'à 20 fr. 50 fr.
Amende entre 21 et 150 fr. 100 fr.
Amende entre 151 et 300 fr. 150 fr.
Amende entre 301 et 500 fr. 200 fr.
Amende supérieure à 500 fr. 500 fr.

 

Amende 1: l'émolument passe de 20 fr. (2011) à 100 fr. (2016), soit un émolument cinq fois supérieur.

amendes, amende, genève, émoluments, tcs, touring club suisse, circulation

 

 

 

 

 

Amende 2: L'émolument passe de 60 fr. (2011) à 500 fr. (2016), soit un émolument plus de huit fois supérieur.

amende, amendes, circulation, prix, émolument, émoluments

 

 

 

 

 

Amende 3: L'émolument passe de 60 fr. (2011) à 500 fr. (2016), soit un émolument plus de huit fois supérieur.

amendes, amendes, émoluments, prix, circulation Genève

 

 

 

 

 

En quoi cela prend-il plus de temps de traiter une amende de 640 que de 40 francs?

"Les émoluments sont établis en fonction du montant des amendes. C'est comme cela depuis des années répond l'État". Est-ce que l'habitude est une justification? Pouvons-nous faire mieux et plus juste?

En vous remerciant.

TCS Genève

25/05/2016

Clin d'oeil : on le sent mal!

On a pris connaissance successivement de la volonté de Luc Barthassat, magistrat cantonal, de tenter l’expérience d’ouvrir les voies de bus aux deux-roues motorisés, puis de l’opposition formulée par Rémy Pagani, magistrat de la Ville de Genève.

Navrant parce qu’ils auraient peut-être pu en discuter avant, l’affrontement sur fond de politique des transports devient carrément consternant voire inquiétant quand on sait qu’on est en plein chantier de désenchevêtrement entre les compétences du canton et celles des communes, voulu par la Constituante pour l’horizon 2018. Mal emmanché!

Les incivilités dans les transports publics

La courtoisie cela semble tellement évident. Et pourtant, cela ne l’est pas toujours. Depuis notre tendre enfance, on nous a souvent rappelé à juste titre qu’il faut céder sa place à une personne plus âgée, une femme enceinte, un handicapé, etc. Sans vouloir être rabat-joie, on a bien l’impression que ce savoir-vivre est en train de disparaître. À qui la faute? Mais là n’est pas la question. C’est dans les transports publics que bien des incivilités sont constatées. Rentrer, avant la sortie des passagers, bousculer sans s’excuser, autant d’attitudes qui ont de quoi nous énerver. Et ce n’est pas tout, il y a aussi cette tendance grandissante à laisser son journal gratuit sur un siège, à parler fort au téléphone, écouter de la musique sur haut-parleur, sans parler bien entendu de la dégradation du matériel. Mais avant de rejeter la faute à quelqu’un ne serait-il pas opportun de se demander pourquoi on a l’impression que ce genre d’incivilités augmente alors que chacun d’entre nous peut participer à faire avancer la prise de conscience par une attitude exemplaire? Ne vous est-il jamais arrivé après une fin de journée harassante de vous asseoir et de rester assis et de sciemment n’avoir pas levé les yeux afin d’éviter à devoir laisser votre place à une personne qui en aurait plus besoin que vous?

Louons plutôt ces gestes anodins qui suscitent le respect. Ainsi, on nous a relaté dernièrement l’attitude d’une dame qui a pris l’initiative de ramasser un gobelet de café renversé sur une banquette. C’est un début! Une très belle initiative à mettre en relation avec un résultat tiré de la 4e édition de l’Observatoire des incivilités menée en janvier 2015 auprès d’un échantillon représentatif de voyageurs de la région parisienne. Ainsi, il s’avère que 71 % des personnes interrogées estiment qu’elles sont coresponsables et se considèrent comme un acteur prioritaire devant faire preuve de courtoisie et d’autodiscipline. Reste que la famille, l’école et les transporteurs demeurent quand même les acteurs principaux pour sensibiliser au respect des règles et lutter contre les incivilités!

Publié dans Incivilités, Transports publics | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |