09/12/2013

Oui au fond d’infrastructure ferroviaire

Lundi, 2 décembre, la Conseillère fédérale Doris Leuthard a lancé la campagne en faveur d’un fonds d’infrastructure ferroviaire, que nous allons soutenir. Non seulement parce que nous défendons toutes les mobilités, mais également car ce fonds augure, nous l’espérons, une démarche similaire pour la route. L’argument avait peu porté durant la campagne du non à l’augmentation de la vignette autoroutière, il est pourtant cardinal : dotons-nous d’abord d’un outil cohérent, ce qui n’existe pas encore. Un fonds d’infrastructure routière, calqué sur le même modèle que le fonds d’infrastructure ferroviaire permettrait d’ancrer dans la Constitution, d’assurer un financement clair des grands projets routiers selon des objectifs fixés par le Conseil fédéral. Mettre la route et le rail sur un pied d’égalité permettrait, enfin, de ne plus opposer les modes de transports et leurs utilisateurs. Au contraire, personne n’aurait plus l’impression d’être la vache à lait de l’autre.

Publié dans Vignette autoroutière | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.