24/06/2014

A propos de la proposition du PLR genevois...

L'élargissement du pont du Mont-Blanc comme alternative à la traversée de la Rade: ou les premières errances de la campagne de votation


La proposition du PLR genevois d'élargir le pont du Mont-Blanc comme alternative à la réalisation de la traversée de la Rade est ce qu'il convient d'appeler une fausse bonne idée. Comment en effet imaginer fluidifier la zone si les axes qui mènent à ce pont sont eux-même saturés ?

 

En termes de gestion des flux, c'est un non-sens, une erreur de base. La traversée de la Rade au contraire impliquera un déplacement de la moitié du trafic en dehors de l'hyper-centre de la ville, apportant ainsi fluidification et qualité de vie extraordinaire sur les quai, au bord du lac.

 

L'analyse du TCS démontre qu'il est tout-à-fait possible de réaliser des aménagements fonctionnels et discrets, axés sur le confort des usagers, des promeneurs et des riverains. Tout ceci bien loin des gesticulations politiciennes qui, dans le cas présent, passent volontairement sous silence les solutions harmonieuses du club de la mobilité.

Publié dans Traversée de la Rade, Votations et initiatives | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.