22/08/2014

L’IN 152 stimule le débat

Traversée de la rade : les agitations de certains opposants

 

 

Tout le monde est d’accord : le but de la traversée de la Rade est de délester le trafic au centre-ville. La traversée de la Rade et la traversée du Lac sont deux projets qui permettent d’y parvenir. L’avantage de la première est qu’elle est concrète et réalisable rapidement, puisqu’on la vote dans environ un mois. Tandis que la seconde, intéressante sur le fond, nous promet quelques dizaines d’années de tergiversations aux chambres fédérales. La solution idéale serait donc de réaliser les deux, puisque la traversée de la Rade pourrait se réaliser rapidement, tandis que celle du Lac n’émergerait qu’au bon vouloir de la Confédération et en tous les cas à très long terme.

 

 

A quelques semaines du vote, il est cocasse d’assister à l’apparition désordonnée d’idées esquissées à la va-vite qui trahissent le manque de créativité et l’inquiétude de leurs auteurs dans le contexte d’une votation prometteuse.

 

Par exemple, la proposition d’élargissement du Pont du Mont-Blanc ! Une idée qui ne résoudrait rien, puisque le trafic continuerait de s’entasser au centre-ville. C’est aussi une prise de risque majeure : imaginez un véhicule des TPG percutant un camion-remorque à l’endroit où celui-ci s’engage sur le pont. L’axe central de notre cité serait alors complètement paralysé.

 

Autre idée « géniale » : une initiative pour la traversée du Lac, ignorant probablement que le canton de Genève a déjà déposé l’initiative 11.307 s à Berne sur ce même sujet, laquelle a été classée l’an dernier car refusée par les deux Chambres. Pourquoi à Berne ? Car la traversée du Lac s’inscrit dans le réseau des routes nationales, contrairement à celle de la Rade qui est cantonale.

 

Les idées lancées par certains opposants dans le contexte de la votation du 28 septembre trahissent une certaine nervosité. Or il importe de rester zen et d’approuver un projet concret à portée de main.

 

Publié dans Traversée de la Rade, Votations et initiatives | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.