24/02/2016

Gare des Eaux-Vives

L’examen de l’autorisation de construire des deux premiers bâtiment a mis en évidence la suppression de places de stationnement de surface initialement prévue dans le Plan localisé de quartier. Une convention a été signée entre les riverains, la ville de Genève et les CFF précisant le nombre de place de stationnement de surface à prévoir.

Le TCS demande le respect de cette convention. 

25/01/2016

Gare des Eaux-Vives : amendes d'ordre et Course de l'Escalade ne font pas bon ménage

Le jour de la Course de l'Escalade, les Genevois étaient invités à se rendre en ville en transports publics. Or, pour certains, c'était une bien mauvaise idée. Dans le quartier de la Gare des Eaux-Vives, les amendes d'ordre ont orné nombre de pare-brise. Des membres s'en sont émus et nous avons écrit au Service du Stationnement. Celui-ci répond qu'il n'est qu'une autorité d'exécution qui applique la loi, à savoir de "coller" les contrevenants les jours ouvrables, le samedi en étant un. L'ordre dépend de la Direction générale des transports (DGT). À notre demande la DGT reconnaît avoir recueilli la somme de 2240 fr. pour 42 amendes le samedi incriminé.

Le fait est que la plupart des habitants du quartier ne disposent pas de parkings souterrains, qu'une centaine de places de stationnement a été supprimée à cause du CEVA et que le nombre de macarons est notoirement insuffisant. De plus, le samedi il n'y a aucun risque de voir des pendulaires occuper des places. La nature et la densité des commerces ne demandent pas non plus une rotation des véhicules.

Bref, le Service du Stationnement estime respecter l'égalité de traitement en amendant tout le monde, dans les quartiers d'habitation ni plus ni moins qu'ailleurs.