07/11/2013

Quand les sculpteurs de nuages s’expriment…

A lui seul, le slogan des partisans de l’augmentation de la vignette à 100 francs résume cette vaste tromperie : « Pour l’élimination à terme des bouchons près de Genève et Lausanne. » A terme… Une promesse qui n’engage que ceux qui les croient, comme a pu le constater une fois encore le public venu assister au débat organisé par La Tribune de Genève ce jeudi à midi. Venu défendre la position de la Conseillère fédérale Doris Leuthard, le coordinateur romand de la campagne n’a pu donner ni un calendrier des projets censés diminuer les 20 000 heures de bouchons annuels, ni présenter des améliorations concrètes pour les automobilistes payeurs. Ah si, Patrick Eperon a garanti que le passage du réseau de routes cantonales qui passerait aux mains de la Confédération en cas de oui serait mieux entretenu. Avec les quatre milliards que rapporteraient en 20 ans cette augmentation de 150 %, c’est la moindre des choses me direz-vous !

En revanche, des menaces, il en a proférées : des projets seraient remis en cause, tout investissement serait bloqué. C’est faux ! Les contournements du Locle et de la Chaux-de-Fonds notamment sont déjà finançables avec les réserves existantes. Celui de Morges, en revanche, n’est pas près de voir le jour, même en cas de oui.

Alors, avant de payer une énième taxe, les automobilistes ont le droit d’exiger un plan de mesures concrètes échelonné sur les vingt prochaines années et des bénéfices directs de leur contribution. La répartition actuelle des perceptions routières n’alimente que pour un quart les infrastructures routières. Commençons par exiger de la Confédération qu’elle commence par planifier et sécuriser ses investissements en créant un fonds routier inscrit dans la Constitution, et qu’elle soit honnête avec les automobilistes avant de les faire passer à la caisse une fois encore.

Votez non le 24 novembre prochain.

 


vignette, non, votation, geneve

 

Publié dans Vignette autoroutière | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/10/2013

Vignette à 100 francs : et après, les bouchons continueront !

Le 24 novembre, vous aurez à vous prononcer sur l’augmentation de la vignette à 100 francs. Le TCS est fermement opposé à cette mesure, défendue par un Conseil fédéral aux arguments fallacieux. Afin de démontrer cette stratégie malhonnête, le TCS Genève vous le démontre.

Lire la suite

Publié dans Vignette autoroutière, Votations et initiatives | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |